Quelques problèmes méthodologiques actuels en gestion de projets.

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1991.10.02.185

Mots-clés :

Méthodologiques

Résumé

L’outil technique d’ordonnancement d'un projet (méthode potentiel-tâches ou méthode PERT), jouit d’une incontestable cohérence interne mais de nombreux problèmes méthodologiques surgissent à l’occasion de son usage. La définition du problème à traiter est moins Simple qu’il ne peut le paraître a priori ; elle résulte d’un processus itératif entre des phases de formulation et de résolution,
processus qui ne s’accommode pas toujours bien des hypothèses implicites retenues par le modèle sous-jacent à l’outil d’ordonnancement (section I). Par ailleurs, la gestion de grands projets conduit à une utilisation “en cascade" de cet outil, dans le cadre d’une approche hiérarchisée des problèmes. A côté des problèmes classique de structuration judicieuse et de coordination inhérents aux approches hiérarchiques, se posent quelques problèmes additionnels, à notre connaissance non détectés par les spécialistes, qui font que les approches détaillées et hiérarchiques ne peuvent pas être équivalentes (section II).

Téléchargements

Publiée

01-06-1991

Comment citer

Giard, V. (1991). Quelques problèmes méthodologiques actuels en gestion de projets. Revue Française De Gestion Industrielle, 10(2), 51–68. https://doi.org/10.53102/1991.10.02.185

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 46
Téléchargements: 14

Articles similaires

1 2 > >> 

Vous pouvez également Lancer une recherche avancée de similarité pour cet article.

Articles les plus lus du même auteur ou de la même autrice