Le Lean manufacturing et le Lean management dans le Six Sigma

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/2012.31.04.668

Mots-clés :

Lean, Management, 6 Sigma, Efficacité, Processus, Productivité

Résumé

Dans les années 2000, les spécialistes du 6 Sigma et du Lean se sont interrogés sur les spécificités de ces deux disciplines. Une fois l'inventaire des avantages de chaque discipline réalisé, les points communs apparaissent : le même intérêt pour l'amélioration des performances ; une attention particulière aux flux et aux processus ; l'intérêt de la mesure et les actions à partir de faits plutôt que d'impressions et d'opinions... Mais aussi les spécificités, en 6 Sigma : une véritable méthode de travail en mode projet suivant les 5 phases du DMAIC ; une organisation très structurée des responsabilités avec les niveaux d'engagement et les grades associés ; le recours à la statistique comme outil de base de la compréhension de phénomènes complexes de dispersion. En Lean : une focalisation sur des sujets très ciblés avec une recherche de résultats rapides et immédiats ; une grande diversité d'outils parfois très basiques ; une dimension Management opérationnel au quotidien des équipes qui n'est pas du tout appréhendée par le 6 Sigma. Cet article a pour objectif de présenter les dimensions opérationnelles du Lean autour d'une définition inédite que nous avons proposée en 2001 : « une logique d'organisation et un système de management visant l'efficacité globale en focalisant les ressources sur l'essentiel ».

Téléchargements

Publiée

01-12-2012

Comment citer

Potie, C. (2012). Le Lean manufacturing et le Lean management dans le Six Sigma. Revue Française De Gestion Industrielle, 31(4), 7–18. https://doi.org/10.53102/2012.31.04.668

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 271
Téléchargements: 147