Les ateliers flexibles: poser le problème, s'y préparer

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1983.2.04.30

Mots-clés :

Ateliers flexibles

Résumé

Les entreprises envisagent de plus en plus l'installation d'ateliers
flexibles afin d’améliorer leurs performances. Elles y trouvent un moyen d'augmenter leurs profits par une réduction des délais de production, par la diminution dés prix de revient, par une plus grande souplesse et par la faculté de répondre plus vite aux demandes du marché. Mais les ateliers flexibles sont coûteux en investissements et en hommes. Avant de s'y lancer, il faut donc bien poser son problème et mener une étude sérieuse. Ce texte est tiré d'un rapport d'Ingersoll Engineers, le premier du genre, et vient d'être publié en français dans sa version complète par IFS (Publications Ltd.)(1).
Il s'appuie sur l'expérience acquise par Ingersoll Engineers depuis quinze ans dans ce domaine. Il se réfère à plus de cent ateliers flexibles existants dans les industries mécaniques de nombreux pays et s'appuie sur les informations recueillies au cours de visites de plus de soixanteateliers flexibles installés aux Etats-Unis, au Japon et en Europe occidentale.
Les ateliers flexibles vont bouleverser l'organisation de nos usines pour les vingt prochaines années. Il faut dès maintenant s'y préparer.

Téléchargements

Publiée

01-12-1983

Comment citer

Brown, C. (1983). Les ateliers flexibles: poser le problème, s’y préparer. Revue Française De Gestion Industrielle, 2(4), 39–48. https://doi.org/10.53102/1983.2.04.30

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 4
Téléchargements: 2