L’ingénierie simultanée.

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1997.16.04.273

Mots-clés :

Concurrent engineering, Gestion de projet, Organisation matricielle , Documentation, Configuration, Groupware, Workflow, GDT, Pilotage par l'aval

Résumé

L'ingénierie simultanée ou concurrent engineering peut être définie
comme «une approche systématique pour la définition d'un produit consistant à prendre tous les éléments du cycle de vie du produit depuis sa conception jusqu'à sa mise à disposition». L'accent est mis sur l'efficacité, l'amélioration de la qualité et la réduction des coûts. Les conditions de mise en oeuvre reposent sur trois pôles majeurs : en premier lieu, une nouvelle organisation centrée sur des équipes multidisciplinaires, pour faire vite et bien dès la première fois (right first time) ; en deuxième lieu, une responsabilisation poussée des personnels, autour d'un chef de projet fortement expérimenté et
appuyé par la direction générale ; en troisième lieu, un rôle accru de la
communication entre les métiers : définition d'objectifs précis et communs, standardisation du vocabulaire (langage commun), gestion étendue de l'information (systèmes d'information communiquants, gestion de projet "multispectrale", intégrant notamment l'information technique via une gestion de la documentation et la configuration, en plus du traditionnel couple "délais + coûts"), installation des équipes sur un même lieu de travail,

Téléchargements

Publiée

01-12-1997

Comment citer

Hennebelle, F., & Lafrance, C. (1997). L’ingénierie simultanée . Revue Française De Gestion Industrielle, 16(4), 5–23. https://doi.org/10.53102/1997.16.04.273

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 23
Téléchargements: 11

Articles les plus lus du même auteur ou de la même autrice