De la connaissance à la compétence en conception: impacts de la maquette numérique

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/2005.24.03.472

Mots-clés :

Economie de la connaissance, Compétences, Conception innovante, Maquette numérique

Résumé

La conception de produits innovants repose en partie sur le croisement d'éléments hétérogènes générateurs de créativité. Ces éléments hétérogènes sont constitués d'idées, d'intuitions, de savoirs, de connaissances et de compétences. L'objectif de cette contribution est d'interroger le processus de création de compétences en matière de conception innovante dans une perspective particulière, celle de l'économie de la connaissance. Il s'agira notamment d'apprécier l'impact de l'utilisation de la maquette numérique sur la construction et l'émergence de compétences collectives en matière de conception innovante.

Références

Carrincazeaux, C., et Lung, Y., 2002, La proximité dans l'organisation de la conception des produits de l'automobile, Colloque du GERPISA- Actes 19.

Catin, M., Guilhon, B., et Le Bas, C., 2003, Articulation des connaissances tacites et codifiées, apprentissage et croissance, Economies et Sociétés, collection Dynamiques technologiques et organisation, série W(7).

Creplet, F. Dupouet, O., Kem, F., Munier, F., 2002, Dualité cognitive et organisationnelle de la firme au travers du concept de communauté, Working paper BETA/2002-10.

Cohendet, P., et Llerena, P., 1999, La conception de la firme comme processeur de connaissance, Revue d'Economie Industrielle, (88), p. 211-237.

Dosi, G., 1995, The contribution of economic theory to the understanding of Knowledge-Based Economy, WP95-96 IIASA, Laxenburg, Austria, juin.

Fransman, M., 1994, Information, knowledge, vision and theories of the firm, Industrial and Corporate Change, 3(3).

Gay, C, 2003, Economie de l'innovation technologique localisée. Un essai sur les individus, organisations et réseaux apprenants, TI1èse de Doctorat en Sciences Economiques, Université Lyon 2.

Hatchuel, A., 2002, Gestion des connaissances et capitalisme de l'innovation. Prospective de l' agir contemporain. In Gaudin etHatchuel (eds), Les nouvelles raisons du savoir, p. 191-208, Ed L'aube, Paris.

Hatchuel, A. et Lemasson P., 2001, Innovation répétée et croissance de la firme - Micro-économie et gestion des fonctions de conception, Programme CNRS Enjeux économique de l'innovation, Cahier n°18, février.

Machlup, F., 1984, Knowledge, its creation, distribution and economic significance - vol. III Princeton University Press.

Micaelli, J.P., 2002, Institutionnalisme et évolutionnisme - le défi de la conception. Colloque Instihttionnalisme et évolutionnisme - Confrontation autour de perspectives empirique, Lyon, décembre.

Mowery, D.C., 1983, The relationship between firm and contractual forms of industrial research in American manufacturing -1900-1940, Exploration in Economie Histon;, october, vol. 29(4), p. 351-374.

Nonaka, I., 1994, A dynamic theory of organizational knowledge creation, Organization Science, 5(1), p. 14-37.

Nonaka, I., et Takeuchi, H., 1997, La connaissance créatrice; la dynamique de l'entreprise apprenante, De Boeck Université, Bruxelles.

Picard, F., et Rodet-Kroichvili, N., 2003, Des plateaux projets aux plateaux virtuels dans l'industrie automobile: quel impact sur le territoire?, Colloque ASRDLF, Lyon, septembre.

Polanyi, M., 1967, The Tacit Dimension, Doubleday, New York.

Reinhold, M.F., et Breillot, J.M., 1993, Gérer la compétence dans l'entreprise, L'Harmattan Paris.

Simon, H., 1969, The science of the Artificial.

Von Hippel, E., 1994, "Sticky information" and the locus of problem solving, Management Science, 40(4), p. 429-439.

Téléchargements

Publiée

01-09-2005

Comment citer

Picard, F. (2005). De la connaissance à la compétence en conception: impacts de la maquette numérique. Revue Française De Gestion Industrielle, 24(3), 59–70. https://doi.org/10.53102/2005.24.03.472

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 64
Téléchargements: 17