Comment réussir la délégation de la maintenance de premier niveau à la production ?

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1999.18.03.300

Mots-clés :

Maintenance, Organisation, Cellule de travail, Équipe polyvalente

Résumé

La collaboration entre les métiers de maintenance et la production est une des clés de la performance. Les conditions de la réussite sont principalement basées sur l'importance que l'on doit accorder aux hommes et au leadership indispensable de l'encadrement. L'importance accordée aux hommes se manifeste par la formation, l' organisation ou plutôt son mode de fonctionnement,mais surtout par la reconnaissance et par l'écoute. Le leadership de l'encadrement de proximité, appuyé sur sa connaissance des réalités du terrain, pour le choix des grands objectifs, la crédibilité des décisions et l'anticipation des attentes.La réponse apportée ici par cette expérience, dans une des unités de production de l'usine de SOLLAC à Fos-sur-Mer, montre que le niveau élémentaire du fonctionnement, la cellule de base, est ainsi le personnel de chacun des métiers, fonctionnant ensemble dans une « copropriété », sur un périmètre à son échelle : l'atelier. Cette recherche de performance s'inscrit dans une démarche de progrès continu, dans la distinction entre structure formelle et structure d'animation et dans la recherche de la continuité de l'action entre les différents acteurs: opérateurs et encadrement, agents postés et à la journée, maintenance et production... Les résultats opérationnels réels sont présentés, sur une période de quelques années.

Téléchargements

Publiée

01-09-1999

Comment citer

Feret, J. (1999). Comment réussir la délégation de la maintenance de premier niveau à la production ? . Revue Française De Gestion Industrielle, 18(3), 5–20. https://doi.org/10.53102/1999.18.03.300

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 41
Téléchargements: 29