Epistémologie et détermination des politiques de maintenance préventive dans l’industrie

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1996.15.03-4.289

Mots-clés :

Epistémologie, Détermination, Politiques de maintenance préventive, Industrie

Résumé

La détermination d'une politique de maintenance préventive ou, ce qui en est très proche, de maintenance améliorative, est toujours délicate dans l'industrie. Trop de maintenance conduit à des dépenses inutiles d'autant plus élevées que la loi des rendements décroissants s'applique aussi aux activités de maintenance. Pas assez de maintenance préventive se traduit par plus de défaillances avec des conséquences directes (réparations, casses, accidents) et indirectes (non-production, non-qualité, assurances, etc.). La recherche d'un équilibre est donc à la base de toute politique de maintenance, équilibre entre des charges certaines (les charges de maintenance) et d'autres plus ou moins probables (les coûts des défaillances).

Références

BOUCLY (Francis), Les coûts de non-efficacité des équipements, AFNOR, Paris, 1988

MOLET (Hugues), Systèmes de production, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 1995

PIMOR (Yves), La maintenance productive, Masson, Paris, 1992

RICHET (D), GABRIEL (M), MALON (D) et BLAISON (G), M.B.F. - Maintenance Basée sur la Fiabilité, Masson, Paris, 1996

RIOUT (J.), AMDEC Machine - Mémento pratique, CETIM Senlis, 1996

RIVELINE (C.), Evaluation des coûts - Eléments d'une théorie de la gestion, Cours de 2ème année de l'Ecole nationale Supérieure des Mines de Paris, Paris,1987

Téléchargements

Publiée

01-12-1996

Comment citer

Pimor, Y. (1996). Epistémologie et détermination des politiques de maintenance préventive dans l’industrie. Revue Française De Gestion Industrielle, 15(3-4), 63–74. https://doi.org/10.53102/1996.15.03-4.289

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 23
Téléchargements: 9