Une brève histoire du TQM

Auteurs

DOI :

https://doi.org/10.53102/1997.16.04.277

Mots-clés :

Qualité totale, TQM, Progrès permanent, Roue de DEMING, Management participatif, Auto-évaluation, Modèle EFQM

Résumé

Nous reproduisons ici une note interne à EDF de l'auteur. Elle
nous semble d'intérêt car elle introduit de façon alerte ce système managérial qui, il faut bien le constater, n'est pas très familier aux Français, malgré la vogue des normes ISO 900x. Son objet initial était de vulgariser la Démarche Qualité Totale en interne de l'entreprise publique. Certes, pour être plus complet, l'auteur eût dû débuter l'histoire bien avant, mais c'est consciemment qu'il en ouvre la première page au lendemain de la seconde guerre mondiale au
Japon, car la contribution de ce pays a été déterminante avec l'apport d'un système managérial particulièrement innovant : le Système Managérial Participatif TQM. L'auteur s'attache à montrer qu'il ne s'agit pas d'un corps de doctrine immuable, mais d'un courant de pensée en perpétuel développement au niveau mondial ; les Occidentaux y contribuent à partir des apports japonais qu'ils ont eu bien des difficultés à parfaitement maîtriser.

Téléchargements

Publiée

01-12-1997

Comment citer

Varoquaux, W. (1997). Une brève histoire du TQM. Revue Française De Gestion Industrielle, 16(4), 59–65. https://doi.org/10.53102/1997.16.04.277

Rubrique

Article

Statistiques

Vues: 139
Téléchargements: 248